Michel et Peeters entament la rédaction de notes

08/08/14 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Le Vif

Les deux co-formateurs chargés de mettre sur pied le prochain gouvernement fédéral, Charles Michel (MR) et Kris Peeters (CD&V), ont entamé cette semaine la rédaction de notes communes destinées à former l'ossature du futur accord de la coalition suédoise qui devrait rassembler également la N-VA et l'Open Vld, a-t-on appris vendredi de bonnes sources.

Michel et Peeters entament la rédaction de notes

© Image Globe

Ce travail de réaction devrait se poursuivre la semaine prochaine, avec l'espoir de reprendre les réunions plénières entre les négociateurs des quatre partis "dans la seconde quinzaine du mois d'août". A ce jour en effet, une seule plénière a eu lieu, le 25 juillet dernier, trois jours après la désignation par le roi Philippe du président du MR et de l'ex-ministre-président flamand comme formateurs. Avec pour mission de former un gouvernement fédéral en fonction du rapport de forces né des élections du 25 mai dernier, marquée en Flandre par une victoire de la N-VA de Bart De Wever. Mais les "contacts politiques" se sont entre-temps poursuivis, de telle sorte que MM. Michel et Peeters se sont attelés cette semaine, avec leurs équipes, à la rédaction de notes communes sur les différents chapitres - une dizaine environ - d'un futur accord de gouvernement avec un programme de centre-droit. "On est déjà assez loin" dans ce "gros travail de rédaction", a-t-on assuré vendredi de bonne source. Les notes en cours de rédaction et de relecture par les équipes MR et CD&V intègrent en effet déjà les sensibilités des deux autres probables partenaires de coalition, les nationalistes de la N-VA et les libéraux de l'Open Vld. "Le fil conducteur est une coalition de centre-droite" pour les cinq prochaines années, qui devra prendre des mesures économiques et sociales pour favoriser l'activité économique - et donc la croissance et l'emploi -, a-t-on expliqué de même source. Mais ces notes ne seront à prendre ou à laisser, elles doivent servir à alimenter les discussions entre les quatre partenaires, dont, du côté francophone, le seul MR. Les deux co-formateurs pourraient, selon les pronostics actuels, présenter leur prochain rapport au roi sur l'état d'avancement de leur mission "fin août" ou début septembre", estime-t-on de source informée. Ce serait donc plus tard que la date un moment évoquée du lundi 18 août, alors que le souverain est actuellement en vacances à l'étranger, tout comme le président de la N-VA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires