"Michel et Macron travaillent pour les rentiers"

03/05/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:38
Du Le Vif/L'Express du 03/05/18

Après Emmanuel Macron, c'est Charles Michel qui vient, ce jeudi 3 mai, débattre avec les eurodéputés. Parmi eux, Philippe Lamberts, président du groupe vert au Parlement européen, dont le discours face au président français a fait beaucoup de bruit. Et plus de dix millions de vues sur les réseaux sociaux.

Après la corde, le pendu ? L'Anderlechtois Philippe Lamberts a, depuis le 17 avril, acquis une notoriété presque continentale en offrant au président français une corde, allusion aux " premiers de cordée " que défend Emmanuel Macron. L'eurodéputé Ecolo ne fera pas de cadeau à Charles Michel, ce jeudi 3 mai. Car le Premier ministre belge, proche du jeune locataire de l'Elysée, et europhile comme lui, contribuent, selon Philippe Lamberts, par leurs politiques libérales, à " éloigner toujours plus les citoyens de l'Union européenne. L'hostilité dont souffre l'Union ne se manifeste pas uniquement par une poussée du racisme ou du nationalisme, mais aussi par un rejet des politiques qui sont menées, favorables aux banques, aux multinationales, et aux gros pollueurs ", dit-il.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires