Mgr. De Kesel et Caritas appellent les propriétaires à loger 10.000 réfugiés

06/04/16 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Belga

(Belga) L'archevêque de Malines-Bruxelles Jozef De Kesel, l'évêque auxiliaire pour le Brabant-flamand et Malines Léon Lemmens et Caritas international ont lancé, mercredi, au "Housing-café" à Bruxelles, une campagne commune à l'intention des propriétaires qui a pour objectif de trouver 2.000 logements pour 10.000 réfugiés.

Après un premier appel le 21 août dernier, plus de 200 réfugiés ont trouvé un bien locatif. "S'ils n'ont pas de logement, ils deviendront les futurs SDF de notre pays", alerte François Cornet, directeur général de Caritas international. "Ce serait un échec important de l'accueil et de l'intégration si autant de réfugiés qui ont fui la guerre se retrouvent SDF. Les logements sont la première étape d'intégration dans un pays. Ils permettent ensuite de trouver une école pour les enfants, un travail... On va arriver à une crise que nous anticipons. Actuellement le problème n'est pas encore aigü, mais il va le devenir. D'autres associations s'investissent autour de cette problématique et nous travaillons aussi avec les CPAS". Mgr. Lemmens a lancé un appel dimanche passé, dans toutes les paroisses du Brabant-flamand et de Malines, aux gestionnaires de l'immobilier de l'Église et aux propriétaires. Pour répondre aux craintes liées au manque de ressources pour payer les loyers et assurer l'entretien des biens, il rappelle que "les propriétaires peuvent prendre contact avec des centres d'accueil pour trouver des locataires et avec les agences immobilières sociales pour gérer le rapport avec la famille. L'agence va aussi leur garantir une somme mensuelle pour le loyer et la restitution du bien dans l'état initial". Les volontaires du Housing-café aident, depuis quelques années, les réfugiés reconnus à trouver un logement en leur expliquant notamment les démarches administratives et judiciaires. (Belga)

Nos partenaires