Mexique: un journaliste tué dans l'Etat de Veracruz

15/05/16 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Belga

(Belga) Un journaliste a été tué par balles dans l'Etat de Veracruz (est), l'un des Etats les plus dangereux pour les journalistes portant à six le nombre de reporters tués au Mexique depuis le début de l'année, ont annoncé samedi les autorités.

Manuel Torres, qui fut correspondant pour la chaîne de télévision Azteca, une des principales chaîne du pays, a été abattu dans la ville de Poza Rica à 300 km de la capitale Mexico. Manuel Torres travaillait pour le site d'informations en ligne Noticias MT et collaborait avec la municipalité de Poza Rica. Le procureur de Veracruz a indiqué qu'il enquêtait sur le meurtre de M. Torres, qu'il a identifié comme un collaborateur de la mairie uniquement. La Commission d'Etat pour la protection des journalistes (CEAPP), crée par le gouvernement de Veracruz mais dont le fonctionnement est autonome, a condamné "fermement le meurtre du journaliste" et a réclamé une enquête "sérieuse" pour clarifier les faits. L'Etat de Guerrero et ceux de Oaxaca et de Veracruz sont parmi les plus dangereux du Mexique pour les journalistes. Depuis 2010, 18 journalistes ont été tués à Veracruz, selon l'organisation pour la liberté d'expression Artículo 19. Selon le décompte établi par Reporters sans frontières (RSF), au 5 mai, cinq journalistes ont été tués au Mexique depuis le début de l'année. Le dernier décès d'un journaliste mexicain remontait au 25 avril avec la mort à son domicile de Francisco Pacheco, 49 ans, à Guerrero. Il était le rédacteur en chef de l'hebdomadaire local Foro de Taxco et collaborait également au quotidien El Sol de Acapulco et avec la radio Capital Maxima. (Belga)

Nos partenaires