Meurtre d'un agent de sécurité à Froidchapelle: la piste terroriste démentie

26/03/16 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Belga

(Belga) Un agent de sécurité a été retrouvé abattu de plusieurs balles, jeudi soir, dans sa maison de Froidchapelle. La victime travaillait comme patrouilleur au sein de l'Institut des Radios-Elements de Fleurus. Contrairement à ce qui a été avancé par certains médias, son badge de sécurité n'a pas été volé. La piste terroriste est formellement démentie par le parquet de Charleroi.

Didier Prospero, un agent de sécurité du groupe G4S, a été retrouvé mort, abattu de plusieurs balles, jeudi soir, dans la salle de bain de son habitation de Froidchapelle. Son chien a également été tué. Ses trois enfants ont fait la macabre découverte en rentrant de l'école. Jeudi soir, le parquet de Charleroi est descendu sur les lieux, suivi du laboratoire et du médecin légiste. Selon certains médias, un badge d'accès de centrale nucléaire aurait été volé. L'information a été démentie formellement par le parquet de Charleroi qui a précisé qu'aucun badge n'avait été volé. Didier Prospero travaillait comme patrouilleur pour G4S et surveillait l'enceinte de l'Institut des Radios-Eléments de Fleurus. La piste terroriste n'est pas suivie. L'enquête est toujours confiée à la section homicide de la police judiciaire fédérale. Le juge d'instruction spécialisé dans les matières terroristes n'a pas été saisi. Pour l'heure, le mobile du crime n'est pas encore connu. Les enquêteurs planchent sur deux pistes: celle d'un cambriolage qui aurait mal tourné et celle d'un crime lié à la sphère privée. (Belga)

Nos partenaires