Meurtre d'Aurore: le suspect sera entendu par un psychiatre

30/07/13 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif

L'homme âgé de 29 ans placé sous mandat d'arrêt mardi pour le meurtre d'Aurore Ruyffelaere sera entendu par un psychiatre, a décidé le juge d'instruction. Contrairement à ce qu'il a été annoncé précédemment, le suspect nie les faits, a-t-on appris mercredi auprès de son avocate Katrien Van der Straeten.

Meurtre d'Aurore: le suspect sera entendu par un psychiatre

L'homme soupçonné du meurtre d'Aurore Ruyffelaere a été arrêté par le juge d'instruction pour séquestration, fraude informatique et vol aggravé de meurtre. Le suspect ne reconnaît pas les faits. Il admet que certains éléments de l'enquête mènent bien dans sa direction, mais il nie le meurtre d'Aurore Ruyffelaere.

Il s'agit d'un homme d'origine russe résidant légalement en Belgique et inconnu de la justice. Il a été repéré grâce aux images de caméras et à des données téléphoniques. Il a également utilisé la carte bancaire de la victime à plusieurs reprises, notamment pour prendre de l'essence. Il comparaîtra devant la Chambre du conseil de Gand vendredi. Celle-ci décidera s'il y a lieu de prolonger sa détention.

Il apparaît en outre qu'il est lié à l'agression d'une autre jeune femme, survenue jeudi dernier à Gand. Il lui aurait volé son sac à main. Les faits se sont déroulés près de l'endroit où Aurore Ruyffelaere a laissé sa voiture vendredi soir, avant de se rendre aux Fêtes de Gand.

La jeune femme de 29 ans, originaire de De Pinte, disparue samedi matin alors qu'elle revenait des Gentse Feesten, a été retrouvée morte lundi soir dans le coffre de la voiture du suspect stationnée dans un immeuble à appartements de la Putkapelstraat.

La victime a été étranglée
Aurore Ruyffelaere a été étranglée, selon les premiers résultats de l'autopsie. Aucun indice ne permet d'établir que la victime aurait été violée, précise le parquet de Gand. "La cause de la mort est la strangulation", révèle l'autopsie. "Il n'y a, à ce stade, pas d'indice d'abus sexuel", détaille une porte-parole du parquet.

La victime s'était rendue vendredi soir aux festivités en compagnie d'un groupe d'amies. Elle avait laissé sa voiture dans la zone de parking "Maaltebruggepark" avant de prendre un tram vers le centre-ville. Le lendemain matin, elle aurait pris le tram en sens inverse pour récupérer sa voiture et rentrer chez elle. Depuis, elle était introuvable. Sa voiture avait également disparu.

Aurore Ruyffelaere était la fille de Claire Tillekaerts, administratrice-déléguée du Vlaams Agentschap voor Internationaal Ondernemen, un organe flamand d'aide aux entreprises qui veulent s'étendre internationalement. Plusieurs politiques flamands, amis de Claire Tillekaerts, ont repris sur Twitter un message pour tenter de retrouver la jeune fille.

L'annonce du décès de la jeune fille a endeuillé la dernière soirée des Fêtes de Gand. La foule a observé une minute de silence sur plusieurs places de la ville.

En savoir plus sur:

Nos partenaires