Méthodes spéciales de recherche: des juges d'instruction enthousiastes mais...

20/09/16 à 15:23 - Mise à jour à 15:25

Source: Belga

(Belga) Les juges d'instruction soutiennent les projets du ministre de la Justice, Koen Geens, visant à moderniser la loi sur les méthodes spéciales de recherche pour prendre en compte les nouvelles technologies. Ils ont toutefois mis en garde les parlementaires contre une tentative de supprimer leur rôle.

"Nous sommes très enthousiastes, impressionnés et plein d'espoir face au projet qui est sur la table. C'est novateur et nécessaire pour faire notre boulot de juge d'instruction", a expliqué Philippe Van Linthout, co-président de l'association des juges d'instruction. Les magistrats instructeurs lient toutefois la réforme à leur existence. L'élargissement du champ d'application de la mini-instruction et la discussion récurrente sur l'évolution de leur rôle comme juge de l'instruction, les missions du parquet étant accrues, les inquiète. "Je ne suis fan que s'il y a un contrôle suffisant. Si vous voulez nous supprimer, je le dis: ce n'est pas une bonne loi car il manquera les 'checks and balances' nécessaires. C'est un ensemble. D'un côté, il faut faire en sorte que nous puissions faire face aux criminels mais de l'autre côté, il ne faut pas abandonner le contrôle", a ajouté M. Van Linthout. (Belga)

Nos partenaires