Météo : pourquoi le mois d'août est-il aussi maussade ?

21/08/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Le Vif

Après les fortes pluies et orages de ces derniers jours, le prévisionniste Maxime Antoine de Météo Services fait le point sur la météo capricieuse de cette fin d'été.

Météo : pourquoi le mois d'août est-il aussi maussade ?

© Belga

Est-ce que vous pouvez nous faire un petit bilan de la météo de cet été, que beaucoup qualifient de catastrophique ?

Le mois de juillet a été assez clément tout de même. Depuis août, il est vrai que c'est plus variable, avec plus de précipitations, donc plus de courants instables, ce qui entraîne des risques d'averses et d'orages, comme nous avons pu avoir ces derniers jours.

Comment l'expliquer ?

Cette année, la température de la mer du Nord a été plus élevée, créant des courants plus instables et donc plus d'averses. C'est un premier phénomène. Le deuxième, c'est que la situation atmosphérique n'est pas forcément des plus favorables, avec des courants d'Ouest bien souvent qui s'accompagnent de précipitations en chaîne. Cela a pour effet de faire baisser les températures. Enfin, cette année, il semble que nous entrions en phase "El Niño", qui est un phénomène qui se déroule tous les 4 à 5 ans. Ce phénomène engendre une augmentation des températures de la mer sur les côtes d'Amérique Latine, ce qui entraîne une modification du climat dans ces régions. Même si les effets semblent a priori mineurs chez nous, des études sont en cours afin d'en connaître en détail les conséquences en Europe.

Pour autant peut-on parler d'une année exceptionnelle ?

Non, pas du tout. Ça parait plus défavorable, mais en réalité, c'est une situation classique. Nous avons un peu plus de précipitations, mais elles sont dues aux fortes périodes d'orage, qui bougent lentement, d'où un cumul pluviométrique.

Est-ce que cela peut avoir des conséquences sur le temps à venir ?

C'est impossible à dire. Mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter pour l'automne ou l'hiver. Ça ne veut pas dire qu'ils seront particulièrement favorables, mais ça ne veut pas dire non plus qu'ils seront catastrophiques. Nous ne pouvons pas faire de prévisions à si long terme. Ça tiendrait du dicton !

Lien vers Météo Services : ici.

Propos recueillis par Simon Lancelevé

En savoir plus sur:

Nos partenaires