Mercuriales - Koen Geens nuance les mesures d'économies

01/09/16 à 22:54 - Mise à jour à 22:54

Source: Belga

(Belga) Le ministre de la Justice, Koen Geens, a nuancé les mesures d'économies qualifiées jeudi de "linéaires et aveugles" par les magistrats, à l'occasion de la rentrée judiciaire. Il envisage par ailleurs la possibilité de voir des citoyens infiltrer des organisations terroristes.

Les premiers présidents des cours d'appel et du travail ont dénoncé des mesures d'austérité qui "assèchent le fonctionnement quotidien de la Justice". "Au sein de l'Europe, la Belgique occupe la 25e place pour l'usage de l'ICT dans la gestion des dossiers", déplore notamment la magistrature. Le ministre souligne que son objectif est précisément de davantage digitaliser la Justice. "Mon ambition est de donner plus d'attention au support technique. Cela fait partie de mon plan. Lorsque j'ai autorisé le recrutement de greffiers supplémentaires, j'ai conseillé à la magistrature de recruter également un profil qui peut apporter ce soutien technique au personnel, ce qui pourra augmenter la force de travail." Concernant le manque de personnel, le cabinet Geens rappelle que 163 offres pour des magistrats ont été publiées en 2016 et 330 pour du personnel judiciaire. Cinq-quatre autres le seront encore après le 10 septembre. Le ministre a par ailleurs indiqué à VTM qu'il réfléchissait à la possibilité que des citoyens infiltrent des organisations terroristes. "Nous sommes assez faibles en ce qui concerne l'information et l'infiltration. L'idée a déjà fait son chemin au sein de groupes de travail. C'est un travail dangereux, mais je veux y réfléchir." (Belga)

Nos partenaires