Menace terroriste - Un exercice d'intrusion "terroriste" simulé à la centrale nucléaire de Tihange

21/06/16 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

(Belga) Dans le cadre de la menace terroriste sur les sites sensibles, un exercice policier a été mené sur le site de la centrale nucléaire de Tihange mardi. L'opération était destinée à tester de nouvelles procédures qui pourraient être mises en oeuvre en cas d'une potentielle attaque terroriste ou d'une intrusion sur le site tihangeois, ont indiqué les autorités hutoises.

Plusieurs dizaines de policiers et de militaires ont été mobilisés sur le site de la centrale nucléaire de Tihange entre 8h30 et 12h30 mardi. L'exercice qui se répète chaque année reposait sur un scénario d'une "intrusion à caractère éventuellement terroriste avec maîtrise et évacuation des assaillants", a indiqué Serge Dauby, porte-parole de la centrale nucléaire de Tihange. Avec le maintien du niveau d'alerte terroriste à 3 par l'OCAM, la simulation de ce mardi prenait un caractère particulier et les moyens déployés étaient plus importants que d'habitude. "Des agents de la police locale de Huy, des membres des forces spéciales de la police fédérale et de l'armée étaient présents", affirme M. Dauby. "Un appui aérien des équipes héliportées de la police fédérale est également entré en action. La population avait bien entendu été prévenue à l'avance de l'organisation de cet exercice." Après l'opération fictive mais réaliste, les services concernés ont procédé à un premier débriefing à chaud. "Le résultat de l'exercice est positif", se réjouit Serge Dauby. "Et même si, selon différents experts, le niveau est déjà très bon en matière de sécurité à la centrale de Tihange, nous avons toute une série d'enseignements à tirer pour encore améliorer cet aspect ainsi que la coordination entre les différents services. Au final, il faut que la police connaisse le site de Tihange comme son jardin afin d'intervenir le plus efficacement possible. Ce type d'exercice est instructif, c'est une certitude." (Belga)

Nos partenaires