Menace terroriste - "Nos nouveaux inspecteurs vont être chipés par la police fédérale"

30/08/16 à 06:08 - Mise à jour à 06:08

Source: Belga

(Belga) Le conseil communal de Louvain a approuvé lundi l'engagement de treize nouveaux inspecteurs de police, mais le bourgmestre de la ville Louis Tobback (sp.a) redoute que ces renforts soient directement captés par le fédéral. "Dans les conditions actuelles, la police locale doit trop souvent renforcer la police fédérale. Et cela va encore empirer", a déclaré l'édile louvaniste.

Menace terroriste - "Nos nouveaux inspecteurs vont être chipés par la police fédérale"

Menace terroriste - "Nos nouveaux inspecteurs vont être chipés par la police fédérale" © BELGA

"Avec la menace terroriste, les services de police locaux sont de plus en plus sollicités afin de venir en aide à leurs collègues fédéraux. Une limite du nombre d'heures dans ce but existe. Ces dernières années, on atteignait à peine 55% de cette part. En 2016, nous avons dépassé cette limite depuis le 1er juillet." La ville de Louvain a reçu une lettre du SPF Intérieur visant à établir dès maintenant la capacité pour l'année 2017. "Nos nouveaux inspecteurs servent donc à boucher les trous de la police fédérale. Je suis volontiers solidaire avec les autorités fédérales, mais le ministre actuel et ses prédécesseurs sont responsables d'une carence gigantesque dans les effectifs de la police fédérale. Avec plus de moyens, ils ne seraient pas contraints aujourd'hui d'épuiser les polices locales afin de faire leur boulot." Le ministre d'Etat a finalement rappelé sa conviction qu'une fusion des zones de police bruxelloises proposerait une belle partie de la solution. (Belga)

Nos partenaires