Menace terroriste - Douze personnes soupçonnées de préparer un attentat privées de liberté

18/06/16 à 09:25 - Mise à jour à 09:59

Source: Belga

(Belga) Douze personnes ont été privées de liberté dans le cadre d'un dossier de terrorisme dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte le parquet fédéral dans un communiqué. Jusqu'à présent, "ni arme ni explosif n'ont été découverts", souligne-t-il.

"Plusieurs dizaines" de perquisitions ont été effectuées durant la nuit de vendredi à samedi sur le territoire belge, et surtout en région bruxelloise, dans le cadre d'un dossier de terrorisme, indique le parquet fédéral. Ces perquisitions ont été menées en particulier dans les communes de Bruxelles, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Anderlecht, Koekelberg, Berchem-Sainte-Agathe, Evere, Forest, Watermael-Boitsfort, Ganshoren, Zaventem, Ninove, Wemmel, Fleurus, Tubize et Liège. Pas moins de 152 boxes de garage ont également été perquisitionnés. Quarante personnes ont été interpellées et douze d'entre elles ont été privées de liberté. Le juge d'instruction doit se prononcer dans les prochaines heures sur leur maintien en détention. Les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier, selon le parquet fédéral. "Ni arme ni explosif n'ont été découverts", mais "les éléments recueillis dans le cadre de l'instruction nécessitaient d'intervenir immédiatement", explique-t-il. Le parquet fédéral précise ne pouvoir dévoiler ni l'identité des suspects, ni les objets emportés ni d'autres détails dans l'intérêt de l'instruction, qui se poursuit. (Belga)

Nos partenaires