Menace terroriste - Contrôler les voyageurs internationaux, "rien de plus normal"

19/07/17 à 14:53 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

(Belga) Les voyageurs internationaux sont désormais contrôlés aléatoirement dans les gares de Bruxelles-Midi, Anvers-Central et Liège-Guillemins. Des détecteurs de métaux et des scanners de bagage ont été installés à cet effet. Pour le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), cette sécurité supplémentaire est normale.

"La vraie question est pourquoi n'a-t-on pas équipé ces terminaux de trains à grande vitesse dès le début. Pourquoi cette différence avec un aéroport", s'est-il interrogé mercredi. Les nouveaux dispositifs de sécurité des gares de Bruxelles-Midi, Anvers-Central et Liège-Guillemins ont été présentés mercredi, en présence notamment des ministres de l'Intérieur et de la Mobilité, Jan Jambon (N-VA) et François Bellot (MR). Les voyageurs sont contrôlés aléatoirement, un petit appareil mobile décidant, selon un algorithme, lorsqu'un contrôle doit être effectué. Une dizaine de policiers de Bruxelles-Midi ont également été formés à la détection des comportements suspects. Pour M. De Wever, rien de plus normal. Le bourgmestre anversois pense même à introduire des contrôles dans d'autres lieux de la ville flamande. "Au début de la législature, j'ai dressé une liste d'endroits où des scanners devraient être installés. La gare d'Anvers-Central se situait en haut de la liste", a-t-il déclaré mercredi. Le président de la N-VA ne s'est pas étendu sur les lieux concernés, "ce ne serait pas malin de les énumérer publiquement mais ce sont des bâtiments comme l'hôtel de ville". "Ce dernier va être rénové dans les années à venir et la composante sécurité est très importante. Tout le monde y entre et en sort comme il le souhaite, des personnes se trouvent devant mon bureau alors qu'elles ne devraient absolument pas s'y trouver", -t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires