"Même un skipass est mieux protégé qu'un badge de police"

03/09/14 à 11:31 - Mise à jour à 12:06

Source: De Morgen

Le bâtiment du siège de la police serait une véritable passoire. La preuve ? Il suffirait de 9 secondes pour pirater le système de badge. Un système qui serait même moins performant que celui qui protège les pistes de ski ou une chambre d'Hôtel. La police, atterrée, rejette la faute sur la compagnie qui a mis en place le système.

"Même un skipass est mieux protégé qu'un badge de police"

/ © Belga

Depuis avril 2014, un millier d'inspecteurs ont été installés dans les tout nouveaux bâtiments de la police judiciaire. Il ne s'agit pas ici des policiers lambda, mais bien de la crème de l'élite policière qui regroupe en son sein, notamment, la cellule anti-terroriste. Du coup, le cahier des charges exigeait une sécurité maximale et un système de badge ultrasophistiqué. Or, selon Het Laatste Nieuws, le bâtiment ne jouirait pas de la meilleure protection et le système de badge est digne de Mathusalem. À la propre demande de la police, un expert en sécurité a testé le système. Les conclusions de ce dernier font froid dans le dos. Ce bâtiment est tout simplement une passoire. Il est très facile de copier un badge et d'usurper l'identité de quelqu'un pour pénétrer dans le bâtiment. La sécurité est à ce point inexistante qu'on pourrait y rentrer en moins de 9 secondes, aidé en cela par un simple Smartphone.

Les badges sont munis d'une puce dont le code est réécrit sur la surface du badge et donc visible à l'oeil nu. Il suffit ensuite d'introduire le code dans une carte vierge (qui ne coute que 2 euros la carte) et le tour est joué. Pas de code ? La fonction NFC qui se trouve standard sur la plupart des Smartphones peut vous venir en aide. Il suffit de passer à proximité d'un badge pour copier toutes les données nécessaires pour rentrer dans le bâtiment. Ensuite on agite le Smartphone devant la borne et le tour est joué. Interviewé par De Morgen un spécialiste en sécurité a presque eu envie de pleurer quand il a vu le dossier. "Même le skipass et le badge des chambres d'hôtel sont plus sécurisés. Le système est dépassé depuis au moins 11 ans. En plus, les codes ne changent jamais . Ce qui fait qu'un seul piratage vous permet de rentrer à vie dans les bâtiments de la police."

Amateurisme et incompétence

Le personnel et les syndicats se doutaient depuis quelque temps déjà que le système avait des failles sans pour autant se douter de l'ampleur du problème. Il est vrai qu'un bâtiment qu'on loue 13.2 millions par an devrait être doté d'un système de sécurité ultra perfectionné. La police ne cache pas son embarras par rapport à cette situation et a exigé de la firme chargée de la sécurité de faire le nécessaire immédiatement. Des agents sont désormais chargés de surveiller l'entrée du bâtiment afin d'éviter que des terroristes ou d'autres personnes animées de mauvaises intentions ne puissent y accéder.

En savoir plus sur:

Nos partenaires