Même un label bio ne garantit pas l'absence de pesticides

24/02/16 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Belga

(Belga) L'organisation de consommateurs Test-Achats a fait contrôler la présence éventuelle de quelque 500 types de pesticides différents sur 40 pommes et poires vendues dans des supermarchés belges. Bilan : 34 fruits sur les 40 analysés contenaient des pesticides. Sur les sept fruits bio, quatre contenaient des traces de plusieurs pesticides, soit une majorité. Au total, six fruits (trois pommes et trois poires) ne présentaient aucune trace de pesticides. Même un label bio ne garantit pas l'absence totale de pesticides, souligne Test-Achats.

Même un label bio ne garantit pas l'absence de pesticides

Même un label bio ne garantit pas l'absence de pesticides © BELGA

Si les fruits analysés ne dépassaient pas les limites légales, ces quantités minimes ingérées quotidiennement peuvent néanmoins s'accumuler pour atteindre en fin de compte un niveau plus dangereux pour la santé, met en garde l'organisation de consommateurs. Quelque 27 résidus différents ont été détectés au cours de cette étude. Deux fruits contenaient des traces de pesticides dont l'utilisation est aujourd'hui interdite. L'analyse de six pommes et cinq poires, toutes issues de l'agriculture traditionnelle, s'est révélée positive à au moins quatre pesticides différents. Lors d'un test complémentaire sur des pommes "pour enfants" et des "tomates bonbons", Test-Achats a relevé jusqu'à cinq types de pesticides différents sur un même produit. La plupart des produits contenaient des résidus de pesticides en quantité importante, selon Test-Achats. L'organisation de consommateurs déplore que le législateur ne se montre pas plus sévère. (Belga)

Nos partenaires