Medias à Bruxelles - Ne dites plus Télé Bruxelles, mais dites Bx1 pour passer à la télé, mais pas seulement

30/01/16 à 00:01 - Mise à jour à 00:01

Source: Belga

(Belga) Après 30 années d'existence médiatique sous le non de Télé Bruxelles, la chaine de télévision régionale a officiellement changé de nom, vendredi soir, pour adopter celui de Bxl1, certes un peu plus métallique, mais qui se veut plus en phase avec la vocation multiple de la plupart des medias, présents sur leur support de prédilection - ici, la télévision -, mais aussi dans les réseaux sociaux, sur les supports mobiles, voire d'autres moyens de diffusion.

Medias à Bruxelles - Ne dites plus Télé Bruxelles, mais dites Bx1 pour passer à la télé, mais pas seulement

Medias à Bruxelles - Ne dites plus Télé Bruxelles, mais dites Bx1 pour passer à la télé, mais pas seulement © BELGA

La basculement a eu lieu vendredi soir au cours d'une émission spéciale agrémentée d'un moment convivial organisé dans le pourtour de la place De Brouckère, en présence de nombreuses personnalités de la société politique, civile et médiatique bruxelloise. BX1, ne se lit pas seulement sous un nouveau logo décliné vendredi soir sur écran géant, et reprenant des lettres de Bruxelles et, le "1" figurant une position de media historique dans sa vocation régionale. Il se décline sous forme d'un changement dans la programmation à travers la diffusion de huit nouvelles émissions. Au rang un des nouveautés cités par BX1, l'information désormais diffusée le samedi également pour boucler toute la semaine. L'émission du samedi consistera en un "tout en image" couvrant l'actualité de la journée. Feront leur apparition dès les prochains jours, des émissions consacrées à la gastronomie bruxelloise, le dimanche; à la philosophie depuis un lieu emblématique de la ville, le mardi; à vocation historique consacrée au centenaire de la Première Guerre mondiale, le jeudi; au destin d'anciens chercheurs d'emploi, les mercredi et dimanche; à diverses facettes de l'architecture urbaine, le lundi, et une autre portant un regard décalé sur les sorties cinéma, le vendredi. Le "tram", sera désormais consacré, un dimanche sur deux, à l'histoire de Bruxelles racontée par des historiens ou archivistes. (Belga)

Nos partenaires