Mayotte: un millier d'étrangers chassés de chez eux

18/05/16 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

(Belga) Un millier d'étrangers, pour la plupart des Comoriens en situation régulière, ont été expulsés depuis janvier de leur domicile par des collectifs d'habitants de l'île française de Mayotte, qui les accusent de "vols, agressions et meurtres".

Mayotte: un millier d'étrangers chassés de chez eux

Mayotte: un millier d'étrangers chassés de chez eux © BELGA

Ces chiffres ont été communiqués mercredi à l'AFP par l'antenne mahoraise de la Cimade, association nationale de défense des droits des étrangers. Les premières expulsions, annoncées à l'avance, ont eu lieu dans le sud de l'île, mais d'autres opérations sont prévues dans le nord. A chaque fois, d'importants dispositifs de gendarmerie sont mis en place pour contenir d'éventuels débordements. Le modus operandi est toujours le même: des résidents d'une commune, rassemblés en collectif, diffusent des tracts annonçant les expulsions à venir et appelant à des actions "contre l'immigration clandestine" ou contre les "étrangers", que les collectifs accusent de "vols, agressions et meurtres au quotidien", d'occupation illégale des terrains, et d'être responsables des "écoles surchargées" et du "système de santé débordé" de l'île. Mayotte, qui compte 40% d'étrangers, connaît une forte pression migratoire des îles voisines des Comores, ce qui contribue aux tensions communautaires. Les autorités françaises ont reconduit à la frontière plus de 18.000 personnes en 2015. En outre, l'immigration clandestine a un impact sur le système de santé et les écoles de Mayotte, complètement saturés. Parmi les expulsés figurent des clandestins, mais également des étrangers en situation régulière. (Belga)

Nos partenaires