May investie : les Européens veulent rapidement négocier avec Londres

14/07/16 à 03:00 - Mise à jour à 03:00

Source: Belga

(Belga) L'Union européenne veut rapidement ouvrir des négociations avec la Grande-Bretagne, qui a investi sa nouvelle Première ministre Theresa May mercredi, et Moscou espère établir avec elle un "dialogue constructif".

May investie : les Européens veulent rapidement négocier avec Londres

May investie : les Européens veulent rapidement négocier avec Londres © BELGA

Le Brexit "a créé une nouvelle situation à laquelle le Royaume Uni et l'Union européenne doivent répondre bientôt. J'ai hâte (...) d'apprendre vos intentions à ce sujet", a écrit le chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans une courte lettre diffusée sur Twitter. Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a également exhorté Londres à la diligence : "Les questions de dirigeants étant réglées, j'attends désormais que nous travaillions rapidement pour retrouver la stabilité". Et Donald Tusk, président du Conseil européen, a fait le voeu d'une relation de travail "fructueuse", disant sa "hâte" d'accueillir Mme May. "Nous ne pouvons nous permettre une longue période d'incertitude", avait déjà affirmé le Premier ministre belge, Charles Michel, considérant que dans l'intérêt des deux parties, UE comme Royaume-Uni, "il conviendra de clarifier la situation". Le président français François Hollande a souhaité que les négociations pour la sortie du Royaume-Uni de l'UE "soient engagées le plus rapidement possible", dans une conversation au téléphone avec Mme May, selon la présidence française. Tandis que la chancelière allemande Angela Merkel a souligné auprès d'elle la nécessité de poursuivre "des relations amicales éprouvées", selon son porte-parole. Le président russe Vladimir Poutine s'est quant à lui dit prêt à "un dialogue constructif" avec Mme May. (Belga)

Nos partenaires