Matonge : près de 200 arrestations et Béa Diallo agressé

10/12/11 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Le Vif

La soirée de vendredi a une nouvelle fois été chaude dans le quartier Matonge, à Ixelles, alors que le président sortant de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a été réélu. La police a procédé à 192 arrestations administratives et 4 judiciaires.

Matonge : près de 200 arrestations et Béa Diallo agressé

© BELGA

Les pro-Tshisekedi et les anti-Kabila sont une nouvelle fois descendus dans la rue vendredi soir pour dénoncer le soutien de la Belgique à un régime qu'ils estiment non démocratique.

En fin de journée et dans le courant de la soirée, la police, présente en nombre dans les environs de la Porte de Namur avec notamment deux auto-pompes et un hélicoptère, a procédé à 192 arrestations administratives et quatre arrestations judiciaires, parmi lesquelles au moins deux personnes qui avaient jeté des cocktails Molotov. Les manifestants arrêtés administrativement ont été emmenés, pour vérification d'identité, dans six cars de la police.

Plusieurs véhicules ont encore été incendiés vendredi soir, dont un dans la chaussée de Wavre. La station de métro Porte de Namur avait, elle, préventivement été fermée. Un caméraman de la chaîne privée flamande VTM a par ailleurs été mordu au bras par un chien policier.

Le bourgmestre faisant fonction Béa Diallo pris à parti
Dans la soirée, des manifestants en colère ont agressé le bourgmestre faisant fonction d'Ixelles, Béa Diallo, qui avait décidé de se rendre sur les lieux des incidents. Il comptait expliquer aux protestataires pourquoi le rassemblement des anti-Kabila, dans un premier temps autorisé, avait finalement été interdit.

Mal lui en a pris puisqu'il a dû être extrait par des policiers alors qu'il était sévèrement molesté par un groupe d'une trentaine de personnes.

Vers 23h00, la situation était revenue au calme dans le quartier et quelques personnes seulement étaient encore présentes, les policiers se faisant très discrets eux aussi.

Mais durant la nuit, des individus non identifiés ont lancé des cocktails molotov sur le commissariat situé place Fernand Cocq, située à moins d'un kilomètre de la Porte de Namur et du quartier Matonge. Au moins deux véhicules de police ont été endommagés, mais aucun blessé n'est à déplorer, a indiqué la porte-parole du bourgmestre d'Ixelles, Dorothée Cattrysse.

Depuis plusieurs jours, des affrontements opposent les manifestants anti-Kabila aux policiers dans le quartier Matonge et dans les environs de la Porte de Namur. Jeudi soir, la police avait encore procédé à une trentaine d'arrestations administratives et huit personnes, dont deux adolescents, avaient été mises à la disposition du parquet de Bruxelles. Une jeune fille de 13 ans avait été renversée par un taximan, surpris par la charge de la police. Mercredi, la commune d'Ixelles avait lancé un appel au calme et au dialogue, à la suite des échauffourées qui avaient eu lieu dès lundi, lors d'un rassemblement pro-Tshisekedi.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires