Martin-Lejeune: Des extraits de leur rencontre divulgués par la presse

17/11/12 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Le Vif

Les avocats de Jean-Denis Lejeune et de Michelle Martin porteront plainte lundi matin au motif que leurs clients ont été écoutés par un journaliste pendant leur rencontre de médiation - censée rester secrète -, ont-ils annoncé samedi à l'agence BELGA.

Martin-Lejeune: Des extraits de leur rencontre divulgués par la presse

© Belga

"Il a fallu trois heures, voire trois heures et demie pour que les parties puissent s'exprimer dans un climat serein", a indiqué à l'agence Belga Laurent Goffaux, médiateur à l'asbl Médiante.

"Tout s'est passé dans le calme, dans une certaine sérénité. Le fils de Jean-Denis Lejeune a accompagné son père pour le soutenir, je pense. Pour entendre aussi ce que Mme Martin avait à dire. Mais c'est Jean-Denis Lejeune qui a parlé, qui a posé les questions. Son fils, lui, ne souhaitait pas s'exprimer", a relaté M. Goffaux. Aucun autre entretien entre Michelle Martin et Jean-Denis Lejeune n'est actuellement prévu, selon l'asbl Médiante.

Apprenant qu'une journaliste a écouté une partie de la conversation à l'insu des participants, les avocats de Jean-Denis Lejeune et Michelle Martin ont annoncé qu'ils porteront plainte lundi à Namur. Mes Georges-Henri Beauthier, avocat de Jean-Denis Lejeune, et Thierry Moreau, avocat de Michelle Martin, comptent également interpeller à ce sujet l'Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB).

L'asbl Médiante a reconnu pour sa part être à l'origine de la fuite, réfutant toutefois toute intention de briser la confidentialité de cette entrevue.

"Le téléphone portable de mon collègue est (...) malencontreusement tombé par terre", a expliqué Laurent Goffaux, médiateur de l'asbl.

"Mon collègue n'a pas ramassé son téléphone, et le portable a rappelé automatiquement le dernier numéro entrant - une journaliste de Sudpresse - qui lui avait téléphoné avant la rencontre et à qui il avait répondu qu'il n'avait rien à déclarer."

De brefs extraits ont été publiés samedi par les journaux de Sudpresse.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires