Markaz Attawhid, centre islamique radical liégeois, fermé pour atteinte à l'ordre public

18/06/16 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Belga

(Belga) Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, a signé l'arrêté de fermeture du centre islamiste radical Markaz Attawhid, situé quai Saint-Léonard, pour trouble à l'ordre public en lien avec la menace terroriste, a-t-il indiqué samedi à l'agence Belga. Une décision qui risque de faire jurisprudence.

Les autorités liégeoises avaient décidé il y a une dizaine de jours d'entamer cette procédure après avoir pris connaissance d'un rapport émanant du parquet de Liège. Les responsables de la mosquée ont été convoqués afin qu'ils soient entendus sur des faits d'atteinte à la sécurité publique. Cette audition, qui s'est déroulée le 15 juin, n'a pas apporté d'éléments supplémentaires et rassurants. Le rapport transmis par la justice à la Ville de Liège faisait état de la fréquentation des lieux par quatre personnes condamnées récemment et définitivement par les autorités judiciaires pour faits de terrorisme. Deux autres personnes, au sujet desquelles des procédures sont toujours en cours, ont également fréquenté le centre islamiste radical Markaz Attawhid. Parmi elles, selon Sudpresse, Mohamed Bakkali, inculpé pour terrorisme dans le cadre des attentats de Paris. L'arrêté de fermeture est susceptible d'un recours des responsables du centre islamique devant le Conseil d'Etat. Markaz Attawhid était déjà dans l'?il du cyclone puisqu'il avait été fermé il y a trois semaines par la Ville de Liège pour raison de sécurité et d'hygiène, les propriétaires ayant manqué à leur devoir de réaliser des travaux. Ceux-ci avaient également empêché l'accès du site aux pompiers. (Belga)

Nos partenaires