Marie-Rose Morel, figure de proue du Belang, est décédée

09/02/11 à 07:44 - Mise à jour à 07:44

Source: Le Vif

Marie-Rose Morel, l'ex-figure de proue du Vlaams Belang, qui n'était plus en odeur de sainteté dans le parti extrémiste depuis qu'elle avait émis des critiques sur la gestion du parti par sa direction, est décédée d'un cancer dont elle souffrait depuis plusieurs mois. Elle avait 38 ans.

Marie-Rose Morel, figure de proue du Belang, est décédée

© Belga

L'ancienne figure de proue du Vlaams Belang, Marie-Rose Morel, est décédée mardi soir, vers 20h, à l'hôpital Saint-Augstin de Wilrijk, en présence de ses proches. Agée de 38 ans, elle souffrait d'un cancer de longue date . Mère de deux enfants, Marie-Rose Morel s'était mariée le 8 janvier dernier avec l'ancien président du Vlaams Belang Frank Vanhecke.

Née à Anvers au sein d'une famille catholique, la jeune femme s'était laissée convaincre en 2003 par Bart De Wever (N-VA), ancien camarade d'études, de se présenter aux élections. Marie-Rose Morel n'avait pas été élue et était passée au Vlaams Blok un an plus tard. Elue en 2004 au parlement flamand, elle devient l'une des figures de proue du parti et obtient un score élevé, à Schoten, lors des communales de 2006. Mais ses critiques émises contre la conduite du parti, du jamais vu au sein du Vlaams Belang, suscitent l'opposition et Marie-Rose Morel, proche du président Frank Vanhecke, se voit affubler le surnom de "Yoko Ono", pour le rôle qu'elle aurait joué dans la mésentente née au sein du triumvirat Vanhecke-Dewinter-Annemans.

Ses relations avec le clan Dewinter n'ont cessé de s'empirer et en 2009, Marie-Rose Morel, déjà malade, avait hérité d'une place inéligible sur la liste du parti pour les élections européennes. Depuis la mi-2010, Marie-Rose Morel souffrait d'un cancer en phase terminale.

Début janvier, elle avait annoncé envisager l'euthanasie. "Si on peut piquer un chien quand cela devient trop grave, je pense qu'en tant que personne, on peut aussi y avoir droit. Tout le monde sait que je n'ai jamais souscrit à la position du Vlaams Belang contre l'euthanasie", avait-t-elle dit dans une interview à l'hebdomadaire flamand Story.

"C'est l'une des rares choses dans la vie où une personne peut décider elle-même. Sur sa propre vie, on décide soi-même et personne n'a de commentaire à faire", avait-t-elle ajouté.

"Une femme particulière avec d'énormes qualités"

Le président de la N-VA Bart De Wever a appris ce décès avec tristesse : "elle était une femme très particulière avec d'énormes qualités", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Bart De Wever est un ancien camarade de classe de Marie-Rose Morel. "Lorsque nous étions étudiants, nous sommes devenus amis. Nos chemins se sont ensuite séparés sur le plan politique mais au niveau humain, nous avons encore trouvé le temps pour nous réconcilier", souligne-t-il. "Cela signifie beaucoup pour moi."

Le président de la N-VA a exprimé sa compassion envers les proches de Marie-Rose Morel. Il a demandé aux médias de leur "accorder le calme nécessaire afin qu'ils puissent accepter cette perte dans la nécessaire discrétion."

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires