Marcourt ne suit pas de Milquet sur la nécessité de revoir la déontologie journalistique

20/01/16 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Belga

(Belga) Le ministre en charge des Médias en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, s'est distancié mercredi des propos sa collègue de gouvernement Joëlle Milquet appelant à une réflexion sur de nouvelles règles de déontologie journalistique pour contrer la "dérive généralisée", selon elle, des médias.

Marcourt ne suit pas de Milquet sur la nécessité de revoir la déontologie journalistique

Marcourt ne suit pas de Milquet sur la nécessité de revoir la déontologie journalistique © BELGA

Rappelant les mesures controversées que le gouvernement polonais vient de prendre envers sa radio-télévision publique et l'attaque contre Charlie Hebdo survenue il y a un an, M. Marcourt a estimé devant le Parlement qu'il serait mal venu de changer les choses. "Nous pouvons toujours réfléchir avec le Conseil de déontologie journalistique ou ce Parlement aux règles de déontologie, mais l'indépendance de la presse (...), dont le droit à la droit à la transgression et le droit de choquer, est intimement liée à la démocratie", a souligné le ministre en réponse à une question d'actualité du député Christos Doulkeridis (Ecolo). Tout en reconnaissant le désagrément que toute personne s'estimant injustement critiquée par la presse peut ressentir, M. Marcourt a toutefois ajouté ne pas croire "qu'il faille changer les choses". Le député Doulkeridis a abondé dans le sens de ces propos, citant lui aussi la situation en Pologne. "Nous ne pouvons être de ceux qui remettent en cause ces règles fondamentales", a-t-il jugé. Si Mme Milquet se sent lésée par un traitement médiatique, "qu'elle porte plainte auprès du Conseil de déontologie journalistique", a-t-il suggéré. (Belga)

Nos partenaires