Marcher sur les voies équivalait à 78 jours de retard en 2015

15/06/16 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Belga

(Belga) Marcher sur les voies ou les traverser pour changer de quai a représenté 78 jours de retard sur le rail en Belgique en 2015, rapportent mercredi les journaux du groupe Sudpresse.

Marcher sur les voies équivalait à 78 jours de retard en 2015

Marcher sur les voies équivalait à 78 jours de retard en 2015 © BELGA

Selon des chiffres dévoilés par le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) au Parlement, le phénomène grandissant aura occasionné 113.337 minutes de retard, en 2015, soit l'équivalent de 78,7 jours et près du double du pic de 2014 (62.851 minutes, soit ou 43,6 jours). Toutefois, le nombre de décès et de blessés a baissé: quatre décès auront été déplorés contre neuf en 2014. Même chose pour les blessés graves, qui sont passés de sept à trois. "Infrabel prévoit l'installation de 17,33 kilomètres de clôture d'ici 2019 pour sécuriser son infrastructure", a ajouté François Bellot. "Infrabel prévoit aussi de sécuriser 70 sites en installant des tapis anti-intrusion, notamment aux passages à niveau, ce qui prendra quelques années." (Belga)

Nos partenaires