Marche blanche en mémoire de l'imam de la mosquée Rida

18/03/12 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

Selon le dernier comptage effectué par la police, 2.100 personnes, majoritairement de la communauté chiite bruxelloise, ont participé ce dimanche à la marche blanche en mémoire de l'imam de la mosquée Rida d'Anderlecht Abdallah Dahdouh.

Marche blanche en mémoire de l'imam de la mosquée Rida

© BELGA

La marche blanche en mémoire de l'imam Abdallah Dahdouh, décédé lundi dans l'incendie volontaire de la mosquée Rida, est partie de la place du Conseil, à Anderlecht, est passée devant la mosquée et a rejoint le palais de justice de Bruxelles pour "rechercher la justice", selon Layachi Boutinzine, membre du comité culturel de la mosquée. Portant des roses blanches et arborant fièrement des drapeaux marocains et belges, les fidèles se sont recueillis silencieusement. Aucun incident n'a été signalé.

"On a perdu l'imam le plus tolérant de la Belgique", déplore Aboureda, un de ses élèves qui salue "le travail extraordinaire fait avec les jeunes par cette 'bibliothèque' savante". Il partira ce dimanche soir avec la famille qui rapatrie le corps au Maroc pour une cérémonie funéraire lundi.

"Nous faisons confiance à la justice", a déclaré devant le palais de justice Kamal, un responsable du centre culturel Rida, devant une douzaine d'imams aux premières loges. "Mais, nous ne sommes pas dupes et demandons une vigilance accrue." Le bourgmestre d'Anderlecht a été remercié pour son travail par le frère aîné du défunt.

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé vendredi d'inculper le suspect pour infraction terroriste, en plus de son inculpation pour incendie volontaire avec préméditation et avec la circonstance aggravante d'avoir entraîné la mort.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires