Marche à Varsovie en mémoire de l'homme qui s'est immolé pour protester contre le pouvoir

06/11/17 à 22:47 - Mise à jour à 22:49

Source: Belga

(Belga) Plus d'un millier de Polonais ont participé lundi à une marche silencieuse à Varsovie en mémoire de Piotr Szczesny qui s'est immolé par le feu en octobre pour protester contre la politique du parti conservateur au pouvoir.

Les manifestants se sont réunis à l'endroit où, le 19 octobre, M. Szczesny, 54 ans, s'était immolé par le feu en criant "je proteste", selon des témoins. Il est mort à l'hôpital dix jours plus tard. Avant le début de la marche, les organisateurs ont lu le tract que Piotr Szczesny avait laissé. Il y protestait notamment "contre la limitation par le pouvoir des droits civiques", "la violation des règles démocratiques" et "de la Constitution", "la destruction du Tribunal constitutionnel et du système judiciaire indépendant" par le parti au pouvoir, Droit et Justice (PiS), qu'il appelait à agir dans le cadre de l'Etat de droit démocratique. "Nous allons marcher en file indienne, une file de gens ordinaires, une file de gens silencieux, bouleversés", a déclaré une organisatrice de la marche. Les manifestants se sont ensuite rendus devant le siège du PiS, où ils ont protesté, cette fois bruyamment, contre sa politique. Dans son tract, Piotr Szczesny accusait également le président du PiS, Jaroslaw Kaczynski, et la direction du parti "d'avoir (son) sang sur les mains" et appelait les Polonais à changer ce pouvoir "avant qu'il ne détruise entièrement notre pays, avant qu'il ne nous prive complètement de liberté". "J'aime la liberté avant tout. C'est pour cela que j'ai décidé de m'immoler et j'espère que ma mort ébranlera les consciences", avait-il écrit. (Belga)

Nos partenaires