Manifestation pro-kurde devant les institutions européennes à Bruxelles

07/11/16 à 14:10 - Mise à jour à 14:12

Source: Belga

(Belga) Près de 200 personnes étaient présentes lundi matin au rond-point Schuman, devant les institutions européennes à Bruxelles, pour réclamer la libération des 13 députés du HDP, arrêtés en Turquie dans la nuit de jeudi à vendredi.

Manifestation pro-kurde devant les institutions européennes à Bruxelles

Manifestation pro-kurde devant les institutions européennes à Bruxelles © BELGA

Des manifestants ont arboré les photos des députés kurdes arrêtés. Plusieurs parlementaires étaient présents, parmi lesquels le député HDP Faysal Saryldz. Ce rassemblement sera reconduit mardi. "Il faut être solidaire avec le peuple kurde", défend Mustafa Eslik, président d'une association culturelle kurde à Bruxelles. "La Commission européenne se dit opposée à ce qui se passe en Turquie, mais au vu de la gravité de la situation, ce n'est pas assez. Nous voulons qu'elle augmente la pression sur le gouvernement turc. Erdogan arrête des opposants de façon totalement arbitraire et il n'y a plus vraiment de juges qui travaillent librement en Turquie." Sur les 13 députés du HDP arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi, dont les co-présidents du parti Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag, neuf ont été mis en examen et incarcérés le jour suivant. Un mandat d'arrêt a été lancé à l'encontre de deux autres députés en déplacement en Europe. La représentation du HDP en Europe dénonce l'instrumentalisation du coup d'État du 15 juillet dernier pour mener une purge qui vise à faire taire les voix de l'opposition et à consolider le régime autoritaire de l'AKP. Elle souligne que de nombreux affiliés de son parti sont arrêtés depuis lors. La mise en application des mesures d'urgence nuirait, selon la représentation, non seulement aux minorités, aux femmes et aux classes défavorisées, mais aussi à la stabilité de la région, particulièrement en Irak et en Syrie. (Belga)

Nos partenaires