Manifestation pour la libération de sans-papiers au centre fermé de Vottem

12/12/15 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Source: Belga

(Belga) Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées samedi après-midi vers 16H00 devant le centre fermé pour illégaux de Vottem, dans l'entité de Herstal. Ceux-ci réclament notamment la libération des sans-papiers arrêtés le mois dernier après avoir manifesté leur désespoir en occupant deux grues de chantier à Bruxelles.

Manifestation pour la libération de sans-papiers au centre fermé de Vottem

Manifestation pour la libération de sans-papiers au centre fermé de Vottem © BELGA

Le rassemblement a été organisé par le collectif de résistance aux centres pour étrangers (CRACPE). "Nous estimons que, dans le cadre de leur action de protestation contre la précarité et l'exploitation dont ils ont été victimes, l'arrestation arbitraire de ces personnes constitue une atteinte grave à la liberté d'expression et de manifestation", clame France Arets, la représentante du CRACPE. Parmi les personnes arrêtées, quatre sont toujours enfermées. Elle se trouvent respectivement dans les centres pour illégaux de Vottem, Bruges et Merksplas, ainsi qu'au centre de rapatriement 127 bis à Steenokkerzeel. "Le gouvernement fédéral actuel bloque les régularisations des personnes étrangères pourtant ici depuis des années", dénonce pour sa part Sana Ousmane, le représentant de la Voix des sans-papiers de Liège. "En 2014, seuls 3% des demandeurs ont été régularisés, contre quelque 30% les années précédentes. Nous appelons le gouvernement fédéral à faire preuve de davantage d'humanité", insiste-t-il. (Belga)

Nos partenaires