Manifestation nationale: une vingtaine d'interpellations, cinq personnes à l'hôpital

24/05/16 à 15:46 - Mise à jour à 17:31

Source: Belga

La police a procédé à 21 arrestations administratives et deux arrestations judiciaires à la suite des émeutes en fin de manifestation mardi, indique la zone de police de Bruxelles-Capitale Ixelles. Quatre manifestants et le commissaire Pierre Vandersmissen ont été blessés et transportés à l'hôpital.

Manifestation nationale: une vingtaine d'interpellations, cinq personnes à l'hôpital

© Belga

La manifestation s'est déroulée de manière bruyante mais dans le calme. Après l'arrivée du cortège gare du Midi, à 13h30, des affrontements ont eu lieu entre une dizaine de provocateurs, dont certains étaient masqués, et les forces de l'ordre. Des objets ont notamment été lancés vers la police.

Quatre manifestants ont été blessés ainsi que le commissaire Pierre Vandersmissen, qui a reçu un projectile sur la tête. Ils ont été transportés à l'hôpital, où le commissaire devra rester une nuit.

La Croix-Rouge a également pris en charge 16 personnes et trois agents de police.

Au total, 23 arrestations ont eu lieu, dont 21 administratives et deux judiciaires. Selon la police, il s'agit principalement de jeunes non syndicalistes.

Des dégâts ont été constatés au bâtiment du SPF Finances.

La FGTB condamne les violences

"La FGTB condamne (les) personnes qui profitent de chacune de nos manifestations pour nuire non seulement aux objectifs de nos actions mais aussi et surtout aux personnes", réagit mardi après-midi le syndicat socialiste.

"Nous espérons que la justice pourra rapidement identifier la dizaine d'individus masqués qui a infiltré la manifestation et causé ces blessures", note encore la FGTB dans un communiqué.

Une vingtaine de combis policiers déployés face aux casseurs

Le dispositif policier déployé aux abords de la gare du Midi mardi à la suite de la manifestation fédérale était impressionnant. Une vingtaine de combis étaient sur place. La police a levé vers 15h20 l'important dispositif.

Vers 15h, des policiers qui font face aux manifestants avaient retiré leur casque en signe de non-violence, sous les applaudissements. "C'est magnifique ce qui se passe. C'était exactement ça que nous voulions", a expliqué à l'agence Belga un gardien de prison délégué syndical, qui faisait face à la police. "Quelques hooligans sont venus foutre la merde mais nous, nous ne sommes pas violents. Nous venons simplement défendre notre pain."

Une centaine de manifestants et de badauds observaient le face-à-face entre la police et la dizaine de provocateurs. Certains les encouragaient, applaudissant et criant des slogans hostiles à la police. "C'est un exutoire contre l'ordre établi", commente l'une. "Les manifestations finissent toujours pas dégénérer. C'est dommage", se désole un autre.

Des groupes de militants syndicaux se prennent régulièrement en photo devant les policiers. Des panneaux publicitaires et poteaux ont été cassés.

La plupart des manifestants ont quitté la gare du Midi, lieu d'arrivée du cortège et où les scènes de violence ont commencé. Auparavant, les manifestants ont défilé bruyamment mais sans débordement.

La police ferme les stations de métro Lemonnier et Porte de Hal par sécurité

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a fermé lors de la manifestation fédérale mardi, aux environs de 13h30, les stations de métro Porte de Hal et Lemonnier pour des raisons de sécurité. Le tunnel de la Porte de Hal et le boulevard du Midi ont été fermés dans les deux sens, indique Bruxelles Mobilité sur le réseau social Twitter.

La police a dû intervenir vers 13h30 quand une dizaine de casseurs, dont des personnes masquées, ont perturbé la fin de la manifestation à la gare de Bruxelles-Midi. Le groupe a provoqué la police et leur a lancé différents objets dont des bouteilles et des pierres. A la suite de ces interventions, la police a décidé de fermer les stations de métro toutes proches Porte de Hal et Lemonnier. Entre-temps, la zone autour de la gare centrale, de Cantersteen à Mont des Arts, a été rouverte à la circulation. Plus tôt, le boulevard du jardin botanique et la sortie Sainctelette du tunnel Léopold II en direction du Midi ont également été rouverts, précisent la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles et Bruxelles Mobilité sur Twitter.

Nos partenaires