Manifestation nationale: peine de travail prononcée pour un manifestant violent

20/02/15 à 16:16 - Mise à jour à 16:26

Source: Belga

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a prononcé, vendredi, une peine de travail à l'encontre d'une des personnes qui avaient été arrêtées après la manifestation nationale du 6 novembre dernier à Bruxelles.

Manifestation nationale: peine de travail prononcée pour un manifestant violent

La Peugeot 106 orange de Gharrafi Abdeslam aux proies des casseurs. © Reuters

Le tribunal a tenu compte de l'absence d'antécédents judiciaires concernant le prévenu. L'intéressé était poursuivi pour rébellion, après s'être opposé aux forces de l'ordre lors de la manifestation.

Au total, onze personnes avaient fait l'objet de poursuites judiciaires dans le cadre de ce dossier, une francophone et dix néerlandophones, des dockers anversois.

Au cours de cette manifestation, le 6 novembre 2014, dans le centre de Bruxelles, une cinquantaine d'agents de police qui encadraient l'événement avaient été blessés par des manifestants. Plusieurs véhicules avaient également été incendiés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires