Manifestation nationale: Jan Jambon demande une enquête sur les directives aux policiers

19/11/14 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a demandé mercredi à l'inspection générale de la police fédérale et de la police locale de mener une enquête sur les directives adressées aux policiers lors de la manifestation nationale du 6 novembre dernier à Bruxelles, marquée par de violents débordements.

Manifestation nationale: Jan Jambon demande une enquête sur les directives aux policiers

© BELGA

Une réunion mercredi matin du Comité supérieur de Concertation de la police intégrée n'a pas permis de mettre suffisamment en lumière certains aspects des événements, notamment les directives adressées aux services de police, a affirmé M. Jambon (N-VA) dans un communiqué.

Cette réunion s'appuyait sur les éléments récoltés par les comités de base et des debriefings opérationnels la semaine passée. Les éclaircissements qu'elle a livrés sur plusieurs aspects liés au bien-être, à la prévention et la protection au travail seront approfondis lors d'une prochaine réunion. L'objectif, selon M. Jambon, est d'aboutir à des mesures pour renforcer la protection et le bien-être des agents.

"Compte tenu du nombre de blessés et des dégâts causés aux citoyens et aux services de police, il apparaît indispensable de faire tout la clarté sur ce qui s'est passé le 6 novembre, dans tous ses aspects, également en termes de directives", a commenté M. Jambon. Ce dernier est en guerre ouverte avec le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (PS), auquel une partie des syndicats policiers ont reproché, dans un premier temps, d'avoir retardé une réplique policière face aux manifestants les plus agités.

M. Mayeur s'en est défendu, rappelant, encore lundi dernier au conseil communal de la Ville de Bruxelles que le bourgmestre n'assumait aucune mission opérationnelle dans les manifestations et livrant un feedback minuté du suivi donné aux appels à l'aide des policiers confrontés aux incidents. Le bourgmestre socialiste n'a pas manqué pour sa part de reprocher à M. Jambon de ne pas soutenir suffisamment Bruxelles.

Les débordements survenus à la fin de la manifestation syndicale nationale, qui avait rassemblé quelque 120.000 personnes, s'étaient soldés sur un bilan de 112 policiers blessés et 13 arrestations judiciaires. En date de lundi dernier, une quinzaine de casseurs avaient en outre été identifiés.

Nos partenaires