Manifestation du non-marchand - Elio Di Rupo demande au gouvernement de respecter les travailleurs du secteur

24/11/16 à 13:05 - Mise à jour à 13:07

Source: Belga

(Belga) "En décidant de faire plus de 900 millions d'économies dans les soins de santé, le gouvernement Michel s'attaque non seulement aux patients mais aussi aux travailleurs de la santé", a déclare jeudi le président du PS, Elio Di Rupo, à l'occasion de la manifestation du secteur non-marchand à Bruxelles.

Elio Di Rupo déplore l'augmentation du prix de médicaments et d'interventions et le fait que les institutions de soins seront forcées de réduire leur personnel "pour faire face aux économies imposées par le gouvernement". Celui-ci "persiste dans sa politique injuste qui fait supporter les efforts sur les malades, les personnes fragiles et les personnels de santé", a indiqué le président du PS dans un communiqué. Les mesures concernant la fin de carrière "auront un effet négatif tant pour des personnes qui exercent un métier lourd aujourd'hui que pour des jeunes qui risquent de changer d'orientation". "Dans le cadre des négociations sectorielles, Elio Di Rupo a demandé aux ministres PS, dans les entités fédérées, de veiller à rencontrer les demandes les plus significatives des acteurs du non marchand en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles", conclut le communiqué. (Belga)

Nos partenaires