Manifestation des syndicats : le point sur les perturbations

06/06/13 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Le Vif

Plusieurs milliers de manifestants sont attendus ce jeudi dans les rues de Bruxelles à l'appel des syndicats FGTB et CSC. Ils tiennent à faire entendre leur voix à propos de l'harmonisation des statuts ouvrier-employé. Voici le point sur les perturbations liées à cet évènement.

Manifestation des syndicats : le point sur les perturbations

© Image Globe

La SNCB, De Lijn et la Stib ne prévoient pas de problèmes particuliers sur leur réseau.

Liège Le dépôt de Jemeppe du TEC-Liège-Verviers est bloqué. De ce dépôt partent les bus qui assurent la desserte d'une trentaine de lignes. Les TEC ont fait savoir mercredi qu'ils s'attendaient à "d'importantes perturbations".

Namur et Luxembourg La plupart des bus des TEC Namur-Luxembourg circulaient en début de matinée . La situation pourrait toutefois évoluer au cours de la journée. Actuellement, 80 % des services du TEC sont assurés, de même qu'à Andenne. À Florennes 88 % des services sont assurés.

Dans la Province du Luxembourg, on constate que 94 % des services sont assurés dans le nord de la province et que dans l'ensemble les services sont tous assurés dans le sud de la province également.

Certains chauffeurs ne commencent toutefois leur service qu'à 07h30, la situation pourrait donc encore évoluer au cours de la journée.

Brabant Wallon Sur les 64 départs qui devaient être assurés ce matin au dépôt TEC de Baulers (Nivelles), 15 sont perturbés. Des lignes importantes sont touchées, mais aucune n'est totalement supprimée. Les deux autres dépôts du TEC Brabant wallon ne sont pas touchés.

Il n'y a donc que le service assuré au départ de Nivelles qui est quelque peu perturbé: sur les cent cinquante chauffeurs que compte ce dépôt, vingt se sont déclarés en grève ce jeudi tandis qu'à Chastre et Jodoigne, aucun membre du personnel n'a annoncé qu'il ferait grève.

Si certains bus qui devaient partir de Nivelles sont effectivement restés au dépôt jeudi matin, aucune ligne n'est supprimée: au sein de l'horaire d'une même ligne, un bus sur trois, par exemple, ne passe pas. Quand c'est le cas, la direction essaye de compenser en prévoyant des bus articulés, donc de plus grande capacité, pour assurer le service suivant.

Charleroi

Le réseau du TEC Charleroi est fortement perturbé. Selon la porte-parole de la filiale de la SRWT (Société régionale wallonne du transport), seulement 14,4 % des lignes habituellement en service sont opérationnelles.

Les deux plus importants dépôts de la région sont touchés de façon importante par l'action. 13,5 % des véhicules sont sortis des dépôts de Jumet et de Genson, a affirmé la porte-parole de la société. Aucun tram ne circule entre Charleroi et Gilly.

En revanche, 4 véhicules font la liaison sur la portion entre Anderlues et Charleroi. Les liaisons entre la gare de Charleroi et l'aéroport de Charleroi (BSCA) sont effectuées à intervalles réguliers, selon la porte-parole.

Bruxelles

La manifestation nationale ne perturbe pas la circulation des trains ni celle des bus, trams et métros de la STIB, a-t-on appris jeudi matin auprès de la SNCB et de la Société bruxelloise de transports en commun.

Les bus, trams et métros de la STIB circulaient normalement, comme il avait été annoncé. Aucun appel à la grève n'avait été lancé au sein de la Société bruxelloise de transports en commun, a rappelé une porte-parole.

En savoir plus sur:

Nos partenaires