Manifestation contre la visite de Benyamin Netanyahu à Bruxelles

11/12/17 à 16:08 - Mise à jour à 16:09

Source: Belga

(Belga) De 150 à 300 personnes ont protesté lundi midi sur la petite rue de la Loi, devant les institutions européennes à Bruxelles, contre la visite du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu sur invitation de la haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité Federica Mogherini.

Une quarantaine d'organisations signataires se sont jointes à l'appel à manifester "contre la politique israélienne d'occupation et de colonisation des territoires palestiniens", parmi lesquelles l'Association belgo-palestinienne, Palestina Solidariteit, le mouvement étudiant du PTB (Comac), Ecolo J, Agir pour la Paix et l'ASBL belge militant pour la paix et la démocratie CNAPD. Environ 150 personnes étaient mobilisées en permanence sur place, mais les organisateurs expliquent qu'avec la neige de nombreux participants sont passés sur des temps limités, et non sur l'entièreté des deux heures de l'action. Une grande banderole a été déployée. Il y était écrit : "Israël war criminals not welcome". Par ailleurs, des activistes ont placé une trentaine de banderoles portant le message "Free Palestine - Boycott Israel" lundi matin sur des ponts et tunnels à Bruxelles et des centaines d'affiches "Netanyahou Wanted - For War crimes" dimanche dans le centre ville. Les manifestants estiment qu'il est d'autant plus indécent pour les dirigeants européens d'accueillir Benyamin Netanyahu après l'annonce du président américain Donald Trump de vouloir transférer l'ambassade américaine à Jérusalem. "L'Union européenne accueille le représentant d'une politique nationaliste et conservatrice, qui pratique une politique d'apartheid depuis des décennies", déplore Simon Moutquin, chargé de mobilisation pour l'ABP. "Depuis l'arrivée de Benyamin Netanyahu au pouvoir en 2009, Israël a détruit pour 1,2 millions d'euros de projets humanitaires financés par l'Union européenne. Face aux déclarations folles du président américain, l'Union européenne a plus que jamais un rôle à jouer et doit adopter une politique courageuse." Les manifestants appellent l'Union européenne et ses Etats membres à oeuvrer pour une paix juste et durable dans la région en supprimant l'Accord d'associations EU-Israël et en pratiquant un embargo militaire. (Belga)

Nos partenaires