Mali: deuil national et état d'urgence réinstauré après l'attaque de Nampala

21/07/16 à 01:20 - Mise à jour à 01:51

Source: Belga

(Belga) Le Mali a décrété trois jours de deuil et réinstauré l'état d'urgence à compter de jeudi, en raison de l'attaque d'un camp militaire à Nampala (centre) dans laquelle 17 soldats ont été tués, a annoncé le gouvernement dans un communiqué mercredi soir.

Mali: deuil national et état d'urgence réinstauré après l'attaque de Nampala

Mali: deuil national et état d'urgence réinstauré après l'attaque de Nampala © BELGA

Le deuil national sera observé à compter de jeudi "en hommage aux victimes de l'attaque terroriste" mardi contre les forces maliennes à Nampala, et l'état d'urgence est déclaré "pour une durée de dix jours" à compter de jeudi, des mesures annoncées lors du Conseil des ministres tenu mercredi, selon le communiqué. Mardi vers 05H30 (locales et GMT), des hommes armés ont attaqué le camp de Nampala, ville de la région de Ségou, à plus de 510 km de Bamako. Dix-sept soldats ont été tués et 35 blessés, selon le gouvernement qui a dénoncé mardi soir une opération "terroriste coordonnée", assurant que les forces maliennes avaient repris le contrôle du camp et de la ville. L'attaque a été revendiquée par deux groupes armés, l'un peul et l'autre djihadiste. Par ailleurs, selon le communiqué du gouvernement, "l'état d'urgence est déclaré pour une durée de dix jours", à "compter du jeudi 21 juillet 2016 à minuit, sur toute l'étendue du territoire national". Cette mesure d'exception, qui était en vigueur depuis avril, avait expiré le 15 juillet et n'avait pas été renouvelée. "En dépit des actions menées par l'Etat, la menace terroriste persiste après l'expiration de la période de prorogation de l'état d'urgence, comme en témoignent les récentes attaques perpétrées contre les forces armées et de sécurité du Mali et les populations civiles", explique le gouvernement. (Belga)

Nos partenaires