Maldives: l'ex-président Nasheed, emprisonné, a été autorisé à être opéré au Royaume-Uni

16/01/16 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Belga

(Belga) L'ancien président des Maldives Mohamed Nasheed, condamné à 13 ans de prison à l'issue d'un procès controversé en 2015, a été autorisé à voyager au Royaume-Uni pour y être opéré, a annoncé le gouvernement samedi.

"Le gouvernement des Maldives a autorisé la sortie de l'ancien président Nasheed afin qu'il aille se faire opérer au Royaume-Uni, à sa demande", a déclaré le ministre des Affaires étrangères sur son compte Twitter officiel. Nasheed, premier président démocratiquement élu du pays en 2008, dit souffrir de la moelle épinière. Ses avocats demandaient depuis plusieurs mois qu'il puisse bénéficier de soins spécialisés à l'étranger. Redevenu chef de l'opposition, Nasheed, 48 ans, avait été écroué dans une petite île-prison près de la capitale, Malé, en mars 2015, après sa condamnation pour l'arrestation d'un juge soupçonné de corruption en 2012, à l'époque où il était au pouvoir. Mais l'ONU a jugé le procès expéditif et inéquitable, et réclamé sa libération, tout comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale. Sa peine de prison avait été commuée en assignation à résidence en juillet 2015, mais deux mois plus tard, il avait été renvoyé en prison. L'image idyllique de destination touristique de luxe des Maldives a été ternie par des troubles politiques ces dernières années. (Belga)

Nos partenaires