Malades de longue durée: le gouvernement appliquera intégralement l'accord

22/12/15 à 19:34 - Mise à jour à 19:34

Source: Belga

Le gouvernement fédéral a approuvé mardi l'avis du groupe des 10 à propos de la réintégration professionnelle des malades de longue durée. Début décembre, les partenaires sociaux se sont écartés de la proposition de l'exécutif qui voulait sanctionner les travailleurs refusant le trajet de réintégration proposé.

Malades de longue durée: le gouvernement appliquera intégralement l'accord

© iStock

Le gouvernement avait prévu que ces personnes perdent 10% de leur allocation. Le Groupe des 10 n'a pas repris ce point dans son accord et a préféré miser sur le caractère volontaire de la réinsertion. Les différents partenaires de la majorité n'étaient pas sur la même longueur d'ondes: l'Open Vld et surtout la N-VA souhaitaient conserver le caractère contraignant de la réintégration alors que le CD&V privilégiait la mise en oeuvre totale de l'accord des partenaires sociaux. Cette ligne l'a finalement emporté.

"Notre approche de ce dossier est positive et nous voulons aider, par un accompagnement individuel, les malades de longue durée encore aptes au travail à trouver un emploi adapté. Il s'agit d'une question de capacité de travail et non pas d'incapacité de travail", a expliqué la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld).

La ministre libérale se dit convaincue que "les personnes encore aptes au travail souhaitent aussi reprendre des activités professionnelles". "Nous laissons évidemment tranquilles les personnes qui ne peuvent plus travailler", a-t-elle ajouté.

L'idée de responsabilisation n'est pas abandonnée pour autant. De nouvelles propositions seront formulées par les ministres compétents. Elles seront discutées avec les partenaires sociaux. Une évaluation est attendue l'été prochain.

Nos partenaires