"Make a Wish" victime de malversation

18/02/11 à 09:06 - Mise à jour à 09:06

Source: Le Vif

Des prestations gratuites de la RTBF auraient été abusivement facturées à l'association caritative "Make a wish" par un partenaire technique impliqué dans la réalisation de l'émission "Des rêves et des étoiles" diffusée le 21 décembre denier par la télévision publique, peut-on lire vendredi dans Le Soir. Le préjudice serait proche de 25.000 euros.

"Make a Wish" victime de malversation

© www.makeawish.be

Un contrôle dans la comptabilité de l'association qui réalise les voeux d'enfants malades a en effet révélé que le partenaire technique a abusivement facturé près de 25.000 euros pour des prestations pourtant allouées gratuitement par la RTBF.

La présidente de l'association, Dolorès Van Haelen, parle de "malversations". Les avocats du prestataire technique (un ex-réalisateur de la RTBF devenu indépendant) et ceux de l'association se concertent pour trouver une solution qui pourrait déboucher sur une action judiciaire.

L'avocat du prestataire technique de l'association, Me Cédric Lefebvre, parle de "tempête dans un verre d'eau", estimant que le litige en cours résulte de "formulations malheureuses dans le devis". Il précise que "tous les montants engagés ont été correctement facturés et si ce n'est pas le cas, on règlera nos comptes entre parties".

Les discordes comptables concernent les trois dernières années. Si le préjudice né d'une surfacturation abusive devait être établi, il représenterait environ 10% du budget annuel de "Make a wish" qui avoisine les 300.000 euros.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires