Maingain veut "forcer le passage" si la N-VA bloque à Bruxelles

06/10/13 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

Le président des FDF, Olivier Maingain, veut "forcer le passage", en violation des accords constitutionnels, si la N-VA devenait majoritaire dans le groupe linguistique néerlandophone bruxellois et s'employait à bloquer les institutions.

Maingain veut "forcer le passage" si la N-VA bloque à Bruxelles

© Image Globe

"Si ce petit parti à Bruxelles - parce que dans le groupe linguistique néerlandais, être le premier parti c'est quand même représenter deux à trois pc des électeurs - (bloque), il faudra forcer le passage", a-t-il dit dans L'invité (RTL-TVi).

"On ne va pas s'embarrasser, si la N-VA est dans une logique de blocage des institutions bruxelloises, on ne va pas aller dire à la population bruxelloise qu'on ne peut pas verser les allocations familiales, qu'on ne peut pas rendre un certain nombre de services à la population", a-t-il poursuivi.

Concrètement, M. Maingain imagine que "l'immense majorité des partis qui représentent la volonté écrasante des électeurs bruxellois" pourraient "voter démocratiquement" et "se passer de la N-VA au sein du parlement bruxellois".

"Je mets la chienlit là où elle doit être, c'est à dire à l'égout", lance le président des FDF.

Nos partenaires