MAGRITTE DU CINEMA 2018 - Fabrizio Rongione et Natacha Régnier ont ouvert la cérémonie

03/02/18 à 22:01 - Mise à jour à 22:02

Source: Belga

(Belga) La 8e cérémonie des Magritte du cinéma s'est ouverte samedi soir à 20H50 au Square à Bruxelles. "Les premiers les derniers" de Bouli Lanners était reparti grand gagnant de la cérémonie en 2017, avec 5 distinctions.

Le maître de cérémonie, Fabrizio Rongione, qui avait déjà officié en 2013 et 2014, a ouvert la cérémonie en présentant les films nommés et en taquinant le public, à commencer par la ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli à qui il a fait remarquer la baisse de popularité de son parti, le cdH. Il a aussi questionné Didier Reynders, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Institutions culturelles fédérales, sur les raisons qui ont poussé son parti, le MR, à faire alliance avec la N-VA. Il a fait un parallèle avec Star Wars et le passage du côté obscur. La présidente de cette 8e édition organisée par l'Académie André Delvaux, la comédienne belge Natacha Régnier, a ensuite officiellement déclaré la cérémonie ouverte. "Notre cinéma est riche, riche de la diversité de notre plat pays", a-t-elle souligné dans son discours. "Je suis très fière de voir se déployer nos films et nos acteurs sur les écrans d'Europe ainsi que dans des festivals prestigieux". Le premier prix, le Magritte du "Meilleur espoir féminin", a été attribué Maya Dory ("Mon Ange"). Le Magritte du "Meilleur espoir masculin" est allé à Soufiane Chilah (Dode hoek), qui a été découvert dans le film "Black" de Adil El Arbi et Bilall Fallah. (Belga)

Nos partenaires