Maggie De Block refuse d'envisager de nouvelles économies dans la sécurité sociale

13/01/16 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Belga

(Belga) "Je suis prête à peser chaque euro dépensé, mais il est hors de question de créer des trous dans notre filet social", a prévenu la ministre fédérale de la Santé publique devant des patrons réunis par la FEB, rapportent mercredi De Tijd et L'Echo. Maggie De Block a ainsi réagi aux propos du président de la N-VA Bart De Wever qui estimait ce week-end que la sécurité sociale était le seul domaine dans lequel il était encore possible de faire des économies au niveau fédéral.

Maggie De Block refuse d'envisager de nouvelles économies dans la sécurité sociale

Maggie De Block refuse d'envisager de nouvelles économies dans la sécurité sociale © BELGA

"Comment peut-on affirmer pouvoir trouver des milliards dans la gestion de la sécurité sociale lorsqu'on sait que les syndicats reçoivent 227 millions d'euros par an pour payer les allocations de chômage et que les mutuelles reçoivent un milliard pour gérer les soins de santé? On a dû se tromper d'un zéro quelque part...", a ironisé la ministre libérale. Selon Mme De Block, des économies structurelles ne peuvent être réalisées que via des réformes structurelles. La piste avec le plus de potentiel dans ce dessein est la remise au travail des malades de longue durée, a-t-elle estimé. Les partis de la majorité estiment par ailleurs qu'il sera très difficile d'atteindre l'équilibre budgétaire d'ici 2018, écrivent De Morgen et Het Laatste Nieuws. Plusieurs caciques du MR plaideraient ainsi pour un report de cet objectif. (Belga)

Nos partenaires