Madrid barre la route à une réélection de Puigdemont à la tête de la Catalogne

09/05/18 à 14:00 - Mise à jour à 14:03

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement espagnol est intervenu mercredi pour barrer la route à une réélection de l'ex-président indépendantiste de Catalogne Carles Puigdemont à la tête de l'exécutif régional, forçant les séparatistes à présenter un nouveau candidat s'ils veulent enfin former un gouvernement.

Le Conseil des ministres a décidé de saisir la Cour constitutionnelle pour qu'elle annule une loi votée la semaine dernière au parlement catalan qui permettrait d'investir en son absence l'ex-président, qui attend en Allemagne une éventuelle extradition vers l'Espagne qui veut le juger pour "rébellion". "Aucun candidat à la présidence de la Generalitat ne peut être investi sans être présent au parlement de Catalogne", a-t-il expliqué. Dès lors que la Cour constitutionnelle, qui avait déjà interdit une investiture en l'absence du candidat, acceptera d'examiner le recours, le texte sera suspendu, a rappelé le porte-parole. (Belga)

Nos partenaires