Made in Charles Michel

09/09/16 à 08:59 - Mise à jour à 08:58

Source: Le Vif/l'express

Lors du précédent drame social chez Caterpillar, l'idée d'un label européen, incitant au patriotisme économique, avait été lancée par le président du MR, aujourd'hui Premier ministre. Qu'en est-il trois ans plus tard ?

Nos politiques sont bien rodés. Le scénario est le même à chaque drame social. Discours compassionnels, sévères réprimandes à l'égard des patrons licencieurs et promesses d'actions pour l'avenir. Souvenez-vous : en 2013, alors que 1 400 emplois venaient d'être supprimés chez Caterpillar Gosselies et plus de 4 000 chez Ford Genk, Charles Michel, alors président du MR, se faisait le chantre du "patriotisme économique". Dans les colonnes du Vif/L'Express, il lançait un appel au "made in Europe" pour contrer la logique des multinationales américaines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires