Madame anti-fraude, le joli coup politique de la N-VA

03/09/15 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif/l'express

Enquêtrice de choc à l'ISI, Gerda Vervecken est le nouvel atout du ministre Van Overtveldt pour lutter contre la fraude. Sa nomination est un joli coup politique de la N-VA. Mais cette femme de caractère aura-t-elle les coudées franches ? Décryptage.

Sa nomination, début août, au sein du cabinet de Johan Van Overtveldt n'a pas fait grand bruit. Cependant, l'arrivée de Gerda Vervecken interpelle à plus d'un titre. La nouvelle caution anti-fraude du gouvernement Michel Ier affiche, en effet, un pedigree qui, a priori, ne colle pas avec l'image politique du ministre des Finances et encore moins avec celle de son parti, la N-VA. En matière de lutte contre la grande fraude fiscale, Van Overtveldt et le reste du gouvernement ont fait l'objet de lourdes critiques, depuis le début de la législature, de la part de l'opposition mais aussi d'acteurs judiciaires et autres experts reconnus en la matière qui pointaient leur manque flagrant de volonté. La secrétaire d'Etat N-VA Elke Sleurs, en charge de la fraude fiscale, en a fait les frais en mai dernier, lorsqu'elle s'est vu retirer la compétence.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires