Macron a la "preuve" d'attaques chimiques et prendra ses décisions "en temps voulu"

12/04/18 à 14:23 - Mise à jour à 14:25

Source: Belga

(Belga) La France a "la preuve" que le régime syrien a utilisé des armes chimiques le 7 avril près de Damas, et prendra ses décisions en "temps voulu", en coordination avec les Etats-Unis, sur d'éventuelles frappes en représailles, a déclaré le président Emmanuel Macron.

"Nous avons la preuve que la semaine dernière, des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore, et qu'elles ont été utilisées par le régime de Bachar el-Assad", a affirmé Emmanuel Macron. "Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu, quand nous le jugerons le plus utile et le plus efficace", a-t-il dit sur TF1. Le président américain Donald Trump, avec lequel M. Macron a indiqué être en contact quotidien, est aussi resté évasif sur le calendrier, quelques instants plus tôt, en twittant que des frappes pourraient intervenir "très bientôt ou pas si tôt que cela". Il faut "enlever les moyens d'intervention chimiques au régime", a répété le président français, en insistant sur le fait que d'éventuelles frappes interviendront "une fois que nous aurons vérifié toutes les informations". Au-delà d'éventuelles frappes, la communauté internationale doit aussi travailler à la mise en place de mécanismes permettant de faire respecter les cessez-le-feu en Syrie et d'assurer l'accès à l'aide humanitaire, a-t-il poursuivi. (Belga)

Nos partenaires