M. Wathelet veut supprimer les aides fédérales aux panneaux solaires

03/08/12 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

Le secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet (cdH), souhaite supprimer, avec effet immédiat, les subsides fédéraux pour l'installation de panneaux solaires, comme le préconise la Commission de régulation de l'énergie et du gaz (Creg), le régulateur fédéral, a indiqué vendredi son cabinet.

M. Wathelet veut supprimer les aides fédérales aux panneaux solaires

© Image Globe

Le soutien aux énergies renouvelables est une compétence régionale. Estimant que les panneaux solaires bénéficient de subsides trop importants, les gouvernements wallon et flamand ont décidé de réduire les primes accordées aux particuliers.
En raison de la réduction des subsides en Flandre, appliquée depuis le 1er août (une limitation à 90 euros par MWh), les aides fédérales redeviennent intéressantes. Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, Elia, paie en effet 150 euros par MWh.
La CREG a constaté que cette aide fédérale entre en conflit avec une compétence régionale et a proposé mercredi soir de la supprimer, avec effet immédiat. Après analyse et consultation de son administration, M. Wathelet a décidé de suivre la recommandation de la CREG. Le secrétaire d'Etat craint qu'Elia ne répercute finalement cette aide sur la facture des consommateurs. "La proposition (de la Creg) représente la meilleure garantie d'assurer à tous les Belges le meilleur prix possible de l'énergie", a souligné le cabinet de M. Wathelet. Il va préparer un arrêté royal qui sera soumis au premier Conseil des ministres après les vacances. Il proposera de supprimer cette aide fédérale, avec effet rétroactif au 1er août

Nollet regrette la précipitation et rassure

Le ministre wallon du Développement durable et de l'Energie, Jean-Marc Nollet (Ecolo), s'est dit vendredi surpris de la décision du secrétaire d'Etat fédéral Melchior Wathelet (cdH) de supprimer les aides fédérales aux panneaux solaires. Il regrette que cette décision ait été prise sans concertation avec les Régions, a indiqué son porte-parole qui insiste sur le fait que le système d'application en Wallonie n'est pas remis en cause. M. Nollet regrette le fait que la décision ait été prise sans concertation, "ce qui entraîne un manque de transparence qui risque de semer le trouble dans le secteur et d'angoisser les petits producteurs ou investisseurs", a ajouté le porte-parole. "Nous préférons agir progressivement alors que le fédéral prend une nouvelle fois une décision précipitée comme il l'a déjà fait à d'autres occasions comme pour les primes à la rénovation".

Le porte-parole de M. Nollet a aussi insisté sur le fait qu'en Wallonie rien ne change. Le rachat des certificats verts pour 65 euros n'est pas remis en cause. A Bruxelles, toutes les aides régionales ont été supprimées et on applique également un système de certificats verts qui garantit à celui qui installe des panneaux photovoltaïques un retour sur investissement pendant 7 ans.


Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires