M. Reynders souhaite un "débat politique" sur les relations entre l'UE et la Turquie

18/04/16 à 20:47 - Mise à jour à 20:47

Source: Belga

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), estime qu'il conviendrait de mener un "véritable débat politique" sur les relations entre l'Union européenne et la Turquie prochainement, a-t-il indiqué lundi en marge du conseil des ministres européens des Affaires étrangères à Luxembourg.

M. Reynders souhaite un "débat politique" sur les relations entre l'UE et la Turquie

M. Reynders souhaite un "débat politique" sur les relations entre l'UE et la Turquie © BELGA

Le chef de la diplomatie belge estime qu'il faudrait prêter attention à la question migratoire, mais aussi aux droits de l'Homme et à d'autres aspects importants de la relation UE-Turquie. Didier Reynders renvoie notamment aux tensions entre Ankara et Berlin après la diffusion d'une chanson satirique sur le président turc Recep Tayyip Erdogan par une chaîne allemande. Concernant la crise migratoire, l'Union européenne et Ankara ont conclu un accord le 18 mars dernier. Celui-ci prévoit le renvoi en Turquie de toute personne arrivée irrégulièrement en Grèce après le 20 mars, y compris les demandeurs d'asile syriens. En contrepartie, pour chaque Syrien renvoyé, un autre doit être "réinstallé" dans l'UE depuis le territoire turc, dans la limite maximale de 72.000 places. L'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex) a estimé lundi que cet accord a permis de réduire le flux des migrants qui tentent la traversée de la mer Egée. Le mois dernier, 26.460 migrants sont arrivés en Grèce, soit plus de deux fois moins que lors du mois de février. Près de 23.000 de ces personnes étaient par ailleurs arrivées dans la république hellénique avant la conclusion de l'accord avec la Turquie le 18 mars. "Bien que les conditions climatiques ont joué un rôle dans la diminution du nombre d'arrivées sur les îles grecques, la tendance à la baisse s'est poursuivie en avril. Il y a eu en moyenne moins de 100 arrivées par jour durant la première quinzaine de ce mois", a expliqué le directeur de Frontex, Fabrice Leggeri. (Belga)

Nos partenaires