M. Pompeo, à peine confirmé comme secrétaire d'Etat, attendu à l'Otan à Bruxelles

26/04/18 à 22:33 - Mise à jour à 22:34

Source: Belga

(Belga) Le nouveau secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, jusqu'ici directeur de la CIA, fera vendredi son entrée dans le monde de la diplomatie internationale en assistant à la réunion, prévue de longue date, des ministres des Affaires étrangères des 29 pays de l'Otan à Bruxelles.

Sitôt confirmé jeudi par le Sénat, M. Pompeo, choisi par le président Donald Trump pour diriger la diplomatie américaine, s'est envolé pour la Belgique. Il se rendra ensuite en Arabie saoudite, en Israël et en Jordanie, selon la porte-parole du département d'Etat. Cet ex-militaire de 54 ans, à la tête depuis janvier 2017 de l'agence de renseignement la plus puissante au monde et considéré comme un "faucon", a vu sa nomination confirmée par le Sénat, par 57 voix pour et 42 contre, après un difficile processus parlementaire. M. Pompeo succède à un homme d'affaires, Rex Tillerson, ex-patron du géant pétrolier ExxonMobil, brutalement limogé en mars par M. Trump après avoir passé un an à la tête de la diplomatie américaine. M. Pompeo a récemment fait parler de lui en ayant une spectaculaire rencontre secrète avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Pyongyang. Il participera vendredi à sa première réunion à l'Otan, qui sera aussi la dernière des chefs de la diplomatie alliés avant le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 29 prévu les 11 et 12 juillet à Bruxelles - et la dernière ministérielle à se tenir dans l'ancien siège bruxellois de l'Otan. Les chefs de la diplomatie alliés doivent évoquer vendredi la situation au Moyent-Orient et en Afrique du nord, en Afghanistan et dans les Balkans occidentaux, où la Macédoine négocie un accord sur son nom avec la Grèce dans l'espoir d'adhérer à l'Otan. (Belga)

Nos partenaires