Lutte contre le terrorisme: la commission vie privée tacle la banque de données dynamique

26/12/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:42

Source: Belga

La commission de protection de la vie privée a formulé d'importantes critiques à l'égard de la banque de données dynamique voulue par le gouvernement fédéral dans le cadre de la lutte antiterroriste, rapportent De Tijd et L'Echo samedi.

Lutte contre le terrorisme: la commission vie privée tacle la banque de données dynamique

© BELGA

Les ministres de l'Intérieur Jan Jambon et de la Justice Koen Geens ont sollicité l'avis de la commission sur le projet de loi.

L'instance reproche notamment au texte de rendre la base de données accessible à de trop nombreux services. Elle pointe également le fait que tous ces services ont un accès illimité aux informations, sans distinction selon leurs compétences.

La commission souligne également qu'aucun responsable n'est désigné pour vérifier la fiabilité et la crédibilité des données. Elle donne cependant un avis favorable quant à la mise sur pied d'une banque de données rassemblant toutes les données relatives au terrorisme.

Nos partenaires