Luc Van den Bossche a reçu une indemnité de départ lors d'un transfert interne

23/06/16 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Belga

(Belga) Luc Van den Bossche, l'ancien CEO de la banque Optima, a bénéficié d'une indemnité de départ d'un an lors d'un transfert en interne vers la branche immobilière de la banque, rapportent jeudi De Standaard et Het Nieuwsblad.

L'ancienne pointure socialiste flamande Luc Van den Bossche a clamé encore son innocence pour son rôle dans la Banque Optima. Durant son passage à la tête de la société, tout se passait en toute transparence, a-t-il affirmé. Au sujet de ses émoluments, il affirme avoir reçu la même rémunération que les autres membres du comité de direction. Mais des sources bien informées mettent en cause ces déclarations. Luc Van den Bossche, qui est passé en début d'année d'Optima Bank vers la branche immobilière Optima Global Estate, dont il est devenu le président du conseil d'administration, a reçu une indemnité de départ d'un an. Pourtant, il s'agissait d'un transfert en interne. "Je trouve cela fair play", a réagi Luc Van den Bossche qui affirme ne pas avoir demandé cette indemnité, mais l'avoir reçue. (Belga)

Nos partenaires